Le 2 janvier 2018 à 22h01, Président Thomas S. Monson est décédé. La question est souvent posée : maintenant que fait-on ? Que se passe-t-il lorsqu’un prophète décède ? Qui est en charge ? Est-ce que ça marche de la même façon que lorsqu’un pape décède ? Voici 5 choses qui arriveront suite au décès de Président Thomas S. Monson.

1) La dissolution de la Première Présidence

Immédiatement après le décès de Président Monson, ses conseillers, Président Henry B. Eyring et Président Dieter F. Uchtdorf, ont été relevés et la Première Présidence a été dissoute. Président Henry B. Eyring et Président Dieter F. Uchtdorf retournent alors à leurs positions respectives de séniorité dans le Collège des 12 Apôtres.

« Quand le Président de l’Église décède, le collège de la Première Présidence est automatiquement dissout et les conseillers, s’ils ont précédemment fait partie du Collège des Douze, retournent à leurs positions respectives dans la séniorité dans ce collège. » (“Chapter 3: Succession in the Presidency,” Teachings of the Living Prophets Student Manual (2010), 28–41)

2) Le Collège des Douze Apôtres dirige l’Église

Suite à la dissolution de la Première Présidence, le Collège des Douze Apôtres devient le corps dirigeant de l’Église, Président Russell M. Nelson (le Président du Collège des Douze Apôtres) devenant le Président de l’Église en exercice.

college-des-douze

« Quand le Président de l’Église décède, qui détient l’autorité présidente dans l’Église ? C’est le Collège des Douze Apôtres, ordonné et organisé par révélation de Dieu et de nul autre. Puis, alors que le Collège des Douze assure la présidence de l’Église, qui est le Président de l’Église ? C’est le Président des Douze Apôtres » Wilford Woodruff

3) Tous les Apôtres se réunissent pour mettre à part le nouveau Prophète

Après le service funéraire de Président Monson, le Collège des Douze en entier se rassemble au Temple de Salt Lake. Là-bas, chaque Apôtre jeûne, prie et reçoit une confirmation personnelle. Lorsqu’ils arrivent tous à un consensus unanime, ils soutiendront le Président Russell M. Nelson (qui sert actuellement en tant que Président du Collège des Douze) en tant que Prophète, Voyant et Révélateur de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Chacun des Douze Apôtres posera ses mains sur sa tête pour le mettre à part.

« Lors du décès du Président de l’Église, le Collège des Douze prend la main et le membre le plus ancien, c’est-à-dire le président des Douze, devient l’officier président » President N. Eldon Tanner

4) Le nouveau Prophète organise la Première Présidence

Président Russell M. Nelson sélectionnera alors deux conseillers faisant partie des détenteurs dignes de la Prêtrise de Melchisédek de l’Église. Il les appelle souvent d’entre le Collège des Douze, même si cela n’est pas requis (dans au moins 10 cas, le conseiller choisi n’était pas un Apôtre). Ils sont alors soutenus et mis à part. Il y a par la suite une conférence de presse à Salt Lake City pour annoncer que Russell M. Nelson sera le prochain Prophète ainsi que pour annoncer qui seront les prochains conseillers dans la Première Présidence.

5) L’Église a une Assemblée Solennelle

La Conférence Générale suivant la réorganisation de la Première Présidence est appelée une Assemblée Solennelle. Durant ladite Assemblée, l’Église soutient la Première Présidence et les nouveaux Apôtres appelés pour compléter le Collège des Douze.

assemblee-solennelle

« Une assem­blée solen­nel­le, comme son nom l’impli­que, signi­fie une céré­mo­nie ­sacrée, sobre et ­recueillie au cours de laquel­le les ­saints se réunis­sent sous la direc­tion de la Première Présidence. Les assem­blées solen­nel­les ont trois buts: la consé­cra­tion des tem­ples, les instruc­tions par­ti­cu­liè­res don­nées aux diri­geants de la prê­tri­se et le sou­tien d’un nou­veau Président de l’Eglise. » David B. Height


Article écrit pour My Life by Gogogoff et traduit par Giada.

(Visited 2 673 times, 14 visits today)