Il est facile de se perdre dans l’agitation de la période de Noël. Il y a tant de choses à faire et tant d’autres qui attirent notre attention que nous pouvons perdre de vue la véritable signification de ce moment spécial de l’année. Beaucoup de familles se demandent comment faire pour que le Christ soit le centre de leurs célébrations de Noël. Nous avons regroupé six traditions pour vous aider à vous recentrer durant cette période de Noël et inviter l’esprit du Christ dans votre foyer.

La nativité

Rassemblez votre famille et vos amis pour recréer la nativité. Lisez l’histoire de Noël dans les Écritures pendant que les autres membres du groupe miment ce que vous dites. Cela peut être aussi simple ou aussi détaillé que vous le souhaitez. Si vous en avez besoin, consultez cette brochure amusante. Elle donne des instructions simples pour mettre en scène les acteurs, des accessoires faciles à trouver, et un script directement tiré des Écritures, ce livre vous aide, vos amis et votre famille, à mimer l’histoire bien connue du premier Noël.

Chanter des chants de Noël

Une des traditions classiques. Rien n’amène plus l’Esprit que la mélodie d’une musique sacrée. Allez chanter des chants de Noël dans la rue pour égayer non seulement votre vie mais aussi la vie des autres. Vous pouvez chanter dans votre voisinage ou dans une maison de retraite. S’il y a des personnes qui ont un talent musical dans votre famille, envisagez de préparer un petit spectacle de Noël partout où vous irez. Invitez ceux qui pourraient se sentir seuls ce Noël à venir avec vous.

Un cadeau pour le Christ

En cette période où l’on offre des cadeaux, nous pouvons montrer notre amour pour le Christ en lui offrant aussi un cadeau. Choisissez une boîte spéciale à placer dans votre maison ou sous le sapin. Prenez un moment pour vous réunir tous ensemble et réfléchir à quel cadeau chacun de vous voudrait donner au Christ cette année à venir. Laissez la boîte dans un endroit visible tout au long de l’année. Lors du Noël suivant, ouvrez la boîte et faites le point sur ce que vous avez fait pendant cette année. Puis, placez de nouveaux cadeaux à l’intérieur pour l’année suivante.

Traditions cadeaux de noel jésus

Repas comme à l’époque

Réunissez-vous autour de la table pour un repas comme celui que le Christ et sa famille pourraient avoir mangé. Un repas à Bethléhem était traditionnellement constitué d’aliments méditerranéens. Mangez des noix et des fruits frais, tels que des raisins et des oranges. Les dates sèches, de la feta, des olives et du pain sans levain étaient aussi très appréciés à cette époque. Si vous voulez un repas un peu plus conséquent, essayez le poisson!

Expositions de crèches

Les crèches sont d’excellents rappels de la naissance du Christ. Renseignez-vous pour découvrir s’il y a une exposition de crèches dans votre région où l’on peut voir différentes présentations de la nativité venant de partout dans le monde. S’il n’y en a pas, envisagez d’en commencer une dans votre voisinage. En général, on peut l’installer dans la salle culturelle de l’église ou dans d’autres lieux de culte locaux.

Le petit agneau de Bethléhem

Parmi tous les livres de Noël, connaissez-vous Le petit agneau de Bethléhem? Le petit agneau de Bethléhem raconte l’histoire de la naissance miraculeuse de Jésus du point de vue de l’un des agneaux de l’étable lors de la Nuit Sainte. L’agneau aimait le bébé Jésus et il a promis de raconter l’histoire du Christ à tout le monde au fur et à mesure qu’ils grandissaient tous les deux. Aujourd’hui le petit agneau peut enseigner à votre famille comment était la vie du Sauveur et vous expliquer comment suivre son exemple et servir les autres tout au long de la période de Noël (NDT : ce livre n’est pas encore disponible en langue française).

Faites de Noël une fête plus significative en apprenant plus de choses sur le Sauveur, en servant les autres et en célébrant le véritable esprit de cette période de fêtes. Choisissez des traditions qui vous rapprocheront de Lui.

 

________

 

La version originale de cet article a été écrite par Aleah Ingram, publiée sur ldsdaily.com et traduite par Nathalie.