Il y a beaucoup de choses que nous ignorons sur le Jugement dernier. Nous ne savons pas si cela se tiendra dans un tribunal céleste géant, nous ne savons pas combien de temps cela prendra et, plus troublant que tout, nous ne pourrons jamais être très sûr de ce qui en résultera.

Le Christ et notre jugement

Le Christ sera notre juge, Greg Olson

Mais il y a aussi beaucoup de choses que nous savons. Nous savons que le Christ sera notre juge. Nous savons que cela se déroulera après la fin du Millénium. Nous savons, grâce aux Écritures et aux prophètes modernes que notre jugement sera basé sur trois livres. Les voici :

1. Le livre de vie

« Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. »

Cela se trouve dans Apocalypse 20:12. On apprend deux choses-clés de ce passage. Premièrement, nous serons jugés selon ce qui est écrit dans le livre de vie. Deuxièmement, il y a d’autres livres qui entrent en ligne de compte (on y reviendra plus tard).

Le livre de vie. Qu’est-ce que c’est? Joseph Smith semblait avoir la même question. Doctrine et Alliances 128:7 nous donne la réponse :

Et le livre qui était le livre de vie est le registre qui est tenu dans les cieux.

Il y a un livre pour vous et pour moi qui est prudemment mis de côté dans les cieux, dans lequel notre vie est écrite. Qui le tient à jour? Qui sait. À quel point est-il détaillé? Vous en savez autant que moi (mais il est sûrement très détaillé). De quelle façon ce livre de vie et les autres livres seront-ils utilisés lors du jugement? Orson Pratt nous a donné quelques pistes sur ce sujet dans les années 1800 :

Les livres sacrés, tenus dans les archives de l’éternité, seront ouverts au jour du jugement et comparés avec les annales tenues sur terre ; et si l’on découvre que des choses, en lien avec les morts, ont été accomplies par l’autorité et le commandement du Tout-Puissant et qu’on trouve ces mêmes choses écrites à la fois sur terre et dans les cieux, ces livres sacrés seront ouverts et lus avant que l’univers ne soit rassemblé au jour du jugement et seront ratifiées par celui qui est assis sur le trône et rend sa sentence et sa miséricorde à toute sa création.

Et cela nous amène au second livre que Dieu utilisera lors du Jugement dernier :

2. Livres écrits sur terre

Livres écrits sur terre et le jugement

Livres écrits sur terre

 

D’après Joseph Smith, les autres livres mentionnés dans l’Apocalypse font référence à des sources terrestres :

…les morts furent jugés d’après ce qui était écrit dans les livres, selon leurs œuvres. Par conséquent, les livres en question doivent être les livres qui contenaient le compte rendu de leurs œuvres et ont trait aux registres qui sont tenus sur la terre.

Malheureusement, nous ne savons pas exactement de quels livres il s’agit. Mais il y a de très nombreux documents sur terre qui en disent long sur le genre de personne que nous sommes. Pensez-y :

  • Le casier judiciaire
  • Le dossier professionnel
  • Le journal intime
  • Les vidéos de famille
  • Les publications sur les réseaux sociaux

Soit dit en passant : si Dieu nous jugeait exclusivement sur notre activité sur les réseaux sociaux, comment nous sentirions-nous? Serions-nous embarrassés par certains de nos commentaires ou de nos photos? Faisons un effort pour être attentif à notre comportement en ligne, et reconnaissons qu’il est très possible que nos publications nous rattrapent lorsque tout sera fini.

Il y a encore un dernier livre dont on parle très peu dans l’Église, mais c’est probablement le plus parlant de tous …

3. Le livre qu’est notre corps lui-même

Le livre qu’est notre corps lui-même et le jugement

Le livre qu’est notre corps lui-même

 

Notre corps contient un livre qui sera utilisé lors du Jugement dernier.

La preuve de ce livre nous vient de l’apôtre Paul dans Romans 2:15 :

Ils montrent que l’oeuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s’accusant ou se défendant tour à tour.

Ok, mais est-ce qu’on doit prendre cela au pied de la lettre? De toute évidence, il n’y a rien d’écrit physiquement dans notre cœur mais … lisons la suite.

En 2009 un professeur d’éducation religieuse de l’université Brigham Young-Idaho a donné un discours intitulé « Devenu sacré grâce au corps ». Lors de ce discours il nous a donné une mine d’or de citations tirées des dirigeants de l’Église sur le fait que notre propre corps témoignera pour ou contre nous lors du Jugement dernier :

Président John Taylor :
“…Je pourrais vous démontrer à travers des principes scientifiques que l’homme lui-même est une machine dans laquelle s’inscrivent des informations ; ses yeux, ses oreilles, son nez, le toucher, le goût et tous les autres sens du corps sont tout autant de médias à travers lesquels l’homme emmagasine des informations sur lui-même…” (Pres. John Taylor, Journal of Discourses, 26:32.)

Bruce R. McConkie :
“Au propre comme au figuré, le livre de vie est le livre des actions des hommes tels qu’ils s’inscrivent dans leur propre corps. C’est le livre qui se grave dans les os, les tendons et la peau du corps mortel. En d’autres termes, toutes les pensée, paroles et actions ont un effet sur le corps humain; ils laissent tous leur marque…” (Elder Bruce R. McConkie, Mormon Doctrine, 97.)

Président Taylor :
Dieu a fait en sorte que chaque homme soit un livre en lui-même … Vos yeux et vos oreilles l’ont perçu et vos mains l’ont touché…” (Pres. John Taylor, Journal of Discourses, 11:77-80).

Président David O. McKay :
La psychologie nous certifie que ‘nous contrôlons notre destin, qu’il soit bon ou mauvais’… le moindre coup de vertu ou de vice laisse une cicatrice qui n’est jamais si petite que ça…. Au beau milieu des cellules nerveuses et des fibres du corps de l’homme, ses molécules les comptent, les enregistrant et les stockant pour les utiliser contre lui lorsque la prochaine tentation surgit. (Pres. David O. McKay, citant William James lors de la Conférence générale, avril 1956, 7-8.)

Président Spencer W. Kimball :
“Il y a des coins sombres et profonds, des pièces fermées à clé, des endroits isolés, mais il n’y a pas d’acte, bon ou mauvais ; pas de pensée, affreuse ou belle qui n’échappe à la vue ou à l’écoute. [Chacun] laissera sa marque sur l’individu et sera enregistré, et nous devront en répondre et payer pour chacun d’entre eux.”  (Pres. Spencer W. Kimball, Enseignements de Spencer W. Kimball, 155.)

Captivant, n’est-ce pas? Lors du Jugement dernier, Dieu pourra nous lire comme un livre. Nous sommes le dernier livre qui déterminera notre place dans les éternités. Nous choisissons, jour après jour, l’aboutissement vers lequel nous voulons nous diriger au Jugement dernier.

Alors je crois que la question qu’il faut se poser est la suivante : Comment voulez-vous être jugés? Si vous aspirez à une demeure céleste dans le Royaume de Dieu, alors efforcez-vous, autant que possible, de mener une vie céleste maintenant. Gardez les commandements. Repentez-vous. Pardonnez. Soyez humbles. Soyez gentils. Soyez tout ce que vous devez être, un jour après l’autre, en commençant par aujourd’hui.

 


La version originale de cet article a été écrite par David Snell, publiée sur mormonhub.com et traduite par Nathalie.

(Visited 193 times, 1 visits today)