Je suis récemment tombée sur cette citation de Patricia T. Holland :

« Nous devons prier avec maturité, lutter, supplier, pleurer, et désirer ardemment. »

Ce message m’a touchée et j’ai réfléchi à cette idée de prier avec maturité. Je n’avais jamais entendu cette expression avant ! Qu’est-ce que cela voulait dire pour moi, pour ma vie ? Cinq idées pour prier avec maturité me sont venues, et je pense que vous pourriez vous aussi en tirer profit.

Beaucoup de temps et de réflexion

Si vous êtes comme moi, c’est parfois difficile de passer du temps à prier. Bien sûr, je prie le matin et le soir. J’essaie d’avoir une prière dans mon cœur. Pourtant, je ne prends pas toujours du temps pour réfléchir à mes prières ou pour essayer de commencer un cheminement quand je prie. C’est essentiellement dire ce que j’ai à dire et c’est tout.

Pour prier avec maturité, nous pouvons avant de commencer, prendre le temps de méditer et de penser à nos bénédictions, à nos sentiments envers le Christ, et à ce que nous recherchons honnêtement. Nous pouvons prendre le temps de prier à haute voix, en nous efforçant de rester concentrés. Nous pouvons prendre le temps d’écouter l’Esprit après avoir prié.

Vulnérabilité totale

La vulnérabilité est inconfortable. Nous avons rarement envie de partager les vérités de notre cœur dans nos occupations quotidiennes. Nous ne pouvons pas être ainsi avec Dieu. Peu importe nos sentiments, nous devons les partager sans réserve. Quand nous prions avec maturité, nous reconnaissons que Dieu nous acceptera comme nous sommes et veut que nous venions à lui sans rien lui cacher.

Intelligence émotionnelle

Bien que notre Père céleste veuille que nous soyons authentiques avec nos émotions, il est important que nous nous efforcions d’acquérir une intelligence émotionnelle. L’intelligence émotionnelle est la capacité de reconnaître nos émotions, de comprendre ce qui les provoque et d’exercer un certain niveau de contrôle sur elles.

Je sais que je suis parfois en colère quand je prie, surtout si je me sens trahie ou abandonnée. Au lieu de crier ou de laisser ma colère prendre le dessus, j’essaie de dire à mon Père céleste ce que je ressens, et j’essaie de rester calme, en priant que l’esprit m’aide à comprendre ma colère et à la contrôler. Je n’ai pas à faire semblant de ne pas être en colère. Je n’ai pas à essayer de l’étouffer. Mais je dois travailler avec Dieu pendant que je la gère.

Volonté flexible

Il est arrivé que je m’agenouille pour prier avec un cœur dur. Je priais pour des choses, sachant à l’avance ce que j’allais faire sans tenir compte de ce que Dieu dirait. Je suis reconnaissante que Dieu soit malgré tout resté avec moi et qu’il ait touché mon cœur. Cependant, nous devons être prêts à sacrifier notre volonté. Si nous prions avec une véritable intention, comme cela est indiqué dans le Livre de Mormon, cela signifie que nous avons vraiment l’intention de suivre tout ce que Dieu nous dit.

Notre volonté est flexible. Nous sommes humbles. Nous irons et nous ferons ce que le Seigneur commande.

Travailler pour avoir des réponses

Notre travail ne se termine pas en même temps que notre prière. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour recevoir une réponse et servir Dieu. Prier avec maturité signifie que nous reconnaissons que nous ne pouvons pas attendre que quelqu’un agisse pour nous. Nous devons agir. Concentrez-vous sur le fait de faire le bien, de servir les autres et d’étudier les choses qui pèsent sur votre cœur. Nous attacher à faire le bien, à servir les autres, et à méditer sur les choses qui nous pèsent.


Article original publié sur ldsdaily.com par Aleah Ingram et traduit par Christine