« La tradition veut que ce bout de tissu vienne de la tunique d’Adam au paradis. »

Je me retournai. « Pardon ? » L’un des gardiens du château de Dunvegan avait regardé alors que je lisais avec attention la plaquette et que j’étudiais pendant longtemps le tissu abîmé délicatement suspendu au mur du château. C’était le » drapeau surnaturel enchanté ». Y avait-t-il plus derrière cette histoire ?

J’ignore pourquoi elle a choisi de me révéler les liens chrétiens de ce drapeau, mais la gardienne s’est approché et a simplement décrit comment l’origine ancienne de ce tissu remontait à avant l’Ecosse, au temps des terres des barbares vikings, et avant eux, c’est venu de Syrie. Et avant la Syrie ?

Fairy Flag of Dunvegan

Fairy Flag de Dunvegan: le drapeau surnaturel enchanté de Dunvegan

Elle dit que le clan pensait qu’il faisait partie de la tunique qu’Adam a reçue au paradis, et qui s’est transmise de père en fils. Le tissu avait physiquement des pouvoirs. Quand le chasseur Nimrod le possédait, toutes les créatures s’inclinaient devant lui.

Lorsque les chefs du clan MacLeod le brandissaient, ils ne perdaient jamais une bataille. Les clans se sont battus entre eux pour prendre possession du drapeau. Ceux qui le possédaient, bien qu’étant en lambeaux et usé jusqu’à la corde, devinrent inconquérables durant les batailles.

Certaines histoires prétendent que quiconque possédait la tunique d’Adam avait dominance sur les hommes et les bêtes. Noé maudit Ham pour lui avoir volé. Les expéditions de chasse de Nimrod furent des succès grâce à lui, ce qui aurait marqué le début de l’inimitié entre les hommes et les bêtes.

Les histoires des écritures me vinrent à l’esprit. Il y a une histoire riche d’objets possédant de supposés pouvoirs surnaturels. Notre culture voit les « choses » différemment maintenant. Mais le fait de remarquer les nombreux « objets » divinement ou surnaturellement puissants dans les écritures m’a donné une connaissance nouvelle pour mon étude des écritures.

Quels sont ces « objets » ? Pourquoi a-t-on écrit à leur sujet ? Pourquoi le Seigneur n’a-t-il pas fait les miracles sans eux ? Que dois-je retenir de ces histoires ? Comment cela m’affecte-t-il au 21ème siècle ?

Objets ayant des pouvoirs surnaturels

Quand j’ai commencé à rechercher des objets inanimés doués de pouvoirs surnaturels, j’ai été surprise du nombre d’exemples que j’ai trouvé. Voici quelques-uns des nombreux objets qui ont, avec la bénédiction du Seigneur, transmis des pouvoirs surnaturels.

Le serpent de bronze :

Après que des serpents venimeux aient infesté le camp d’Israël, avec des morsures mortelles si non traitées, Moïse pria Dieu pour avoir de l’aide. « Le Seigneur dit à Moïse, fabrique-toi un serpent de feu, et met-le sur une perche : et… quiconque sera mordu alors qu’il le regarde, vivra. Et Moïse fit un serpent de bronze, et le mit sur une perche… » Et tous ceux qui regardèrent ce serpent de bronze survécurent.

Moïse consulta le Seigneur, puis créa un serpent de bronze qui guéri les gens. Jésus a comparé le serpent de bronze à lui-même « Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé : afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. » (Jean 3:15)

Le bâton de Moïse :

Quand Dieu a appelé Moïse pour libérer Israël, l’un des signes qu’il a donné à Moïse incluait le bâton de Moïse. Lancé par terre, le bâton devenait un serpent. (Exode 4:2)

Le pouvoir de Dieu manifesté dans le bâton a également partagé la Mer Rouge. « Toi, lève ta verge, étends ta main sur la mer, et fends-la ; et les enfants d’Israël entreront au milieu de la mer à sec. (Exode 14:16)

Le bâton fournissait aussi de l’eau quand le peuple avait soif. L’Éternel dit à Moïse: Passe devant le peuple, et prends avec toi des anciens d’Israël; prends aussi dans ta main ta verge avec laquelle tu as frappé le fleuve, et marche! Voici, je me tiendrai devant toi sur le rocher d’Horeb; tu frapperas le rocher, et il en sortira de l’eau, et le peuple boira. Et Moïse fit ainsi, aux yeux des anciens d’Israël. (Exode 17:6)

Les égyptiens également avaient des bâtons qui devenaient des serpents. Mais dans ce cas, le bâton/serpent de Aaron a avalé tous les bâtons/serpents des égyptiens.

Les cheveux de Samson:

Elevé comme un Nazarite, Samson n’a jamais coupé ses cheveux. Il dit à Delilah : « Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible, et je serais comme tout autre homme. » (Juges 16:17)

Un ange visita les parents de Samson et leur donna des conseils pour élever Samson. L’implication directe du Seigneur semble se manifester après la naissance de Samson. « La femme enfanta un fils, et lui donna le nom de Samson. L’enfant grandit, et l’Éternel le bénit. » (Juges 13:24)

Bien que Samson ait bêtement révélé sa force, il a retrouvé sa force quand il a retrouvé ses cheveux. « Cependant les cheveux de sa tête recommençaient à croître, depuis qu’il avait été rasé. » Et Samson aveugle, se tenant entre deux piliers, appela Dieu et détruisit le bâtiment, tuant 3001 personnes. (Juges 16:22)

L’Arche de Dieu :

Après la capture de l’arche de Dieu par les Philistins, ils la mirent dans la maison de leur dieu idole, Dagon. La première nuit, la grande statue de Dagon tomba tête la première au sol devant l’arche de Dieu. Etonné, le peuple remit en place leur idole. La nuit suivante, Dagon tomba tête la première au sol à nouveau, mais sa tête et ses mains furent détruits « et il ne lui restait que le tronc » Posséder l’arche causa également des problèmes aux Philistins. (1 Samuel 5:4)

En ramenant l’arche en Israël, Uzza stabilisa l’arche. Et il mourut.   (2 Samuel 6:7)

l'arche d'alliance: un des objets surnaturels de Dieu

L’éphod :

Créé par Jehovah, l’éphod sacerdotale, ou plastron, avait des pierres incrustées représentant chacune des tribus d’Israël sur le devant, et deux pierres d’onyx sur chaque épaule avec les noms des tribus inscrit pour que, en regardant des cieux, Dieu puisse voir ces noms écrit. L’éphod devait être portée pendant que les prêtres officiaient dans le tabernacle.

David utilisa l’éphod pour discerner les réponses du Seigneur à ses prières. « Il dit …Apporte-moi donc l’éphod ! Abiathar apporta l’éphod à David. Et David consulta l’Eternel, en disant : Poursuivrai-je cette troupe ? l’atteindrai-je? L’Eternel lui répondit : Poursuis, car tu atteindras, et tu délivreras. » (1 Samuel 30:8)

Le Liahona:

Léhi a ouvert sa tente un matin et trouva une boule en cuivre avec deux aiguilles « et le Seigneur la prépara. » Ce curieux compas marchait en fonction de la foi. Lorsqu’il détectait de la foi, le Liahona donnait des données GPS dans le désert. « C’est pourquoi, s’ils avaient la foi pour croire que Dieu pouvait faire que ces aiguilles indiquent le chemin qu’ils devaient suivre, voici, cela se faisait. »

Les pierres lumineuses :

Face à la nécessité de traverser la mer dans l’obscurité, Le Frère de Jared demanda au Seigneur de résoudre la situation. Le Frère de Jared créa 16 pierres, liquéfiées à partir d’un rocher et coulées dans un moule, blanches et claires. Le Frère de Jared pria ensuite avec ferveur demandant au Seigneur de toucher les pierres avec son doigt, les allumant pour procurer de la lumière pendant qu’ils traversaient la mer.

c’est pourquoi, touche ces pierres, ô Seigneur, de ton doigt, et prépare-les, afin qu’elles brillent dans les ténèbres ; et elles brilleront pour nous dans les bateaux que nous avons préparés, afin que nous ayons de la lumière pendant que nous traversons la mer. »

Noé avait créé un précédent concernant les pierres lumineuses. Le pied de page dans Genèse 6 : 16 nous enseigne qu’au lieu de « fenêtre », le mot signifie en fait « pierres précieuses qui brillaient dans l’arche. »

les pierres lumineuses données au frère de Jared par le Seigneur: un des objets surnaturels de Dieu

Bâton, vêtements, mouchoirs guérisseurs:

Elisha envoya Gehazi courrir auprès du fils défunt de la femme shunammite, et fut instruit : « Tu mettras mon bâton sur le visage de l’enfant. » (2 Rois 4:29)

La femme qui avait un problème “s’approcha par derrière, et toucha le bord du vêtement de Jésus : Au même instant la perte de sang s’arrêta. » (Luc 8:44)

Paul envoya des objets pour guérir les maladies et les possédés également. « Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul : au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient. » (Actes 19:12)

Joseph Smith envoya Wilford Woodruff en mission de guérison avec un mouchoir. « Après avoir guéri les malades à Montrose, toutes les compagnies suivirent Joseph jusqu’au rivage du fleuve, ou il allait reprendre le bateau pour rentrer chez lui. En attendant le bateau, un homme de l’ouest, qui avait vu que les malades et les mourants étaient guéris, demanda à Joseph s’il n’irait pas chez lui pour guérir deux de ses enfants qui étaient très malades. C’était des jumeaux et ils avaient 3 mois. Joseph dit à l’homme qu’il ne pouvait pas y aller, mais qu’il enverrait quelqu’un pour les guérir.

Il demanda à Wilford Woodruff d’accompagner l’homme et de guérir ses enfants. Au même moment il sorti de sa poche un mouchoir de soie et le donna à frère Woodruff, lui disant d’essuyer les visages des enfants avec, et ils devraient être guéris ; et il dit au même moment : ‘Tant que vous garderez ce mouchoir il sera une alliance entre vous et moi’. Elder Woodruff fit ce qu’on lui avait demandé, et les enfants furent guéris. »

Prelude à l’idolâtrie

La réalisation que tant de gens utilisaient des objets avec un autorisation et un pouvoir divins m’a aidé à comprendre pourquoi les gens créaient et se tournaient vers les idoles aussi rapidement.

Est-ce pourquoi Rachel vola les images de son père quand elle est partie à Canaan? (Génèse 31:34) Ou pourquoi les enfants d’Israël justifièrent la construction du veau d’or ? (Exode 32:4) L’éphod de Gidéon devint une idole pour lui et tout Israël l’adora. Mica le Lévite créa sa propre image taillée, éphod, théraphim et image en fonte qui avaient été volés par des hommes plus forts que lui (Juges 18:18).

Lorsqu’Il punissait pour idolâtrie, le Seigneur réprimandait souvent le créateur de l’objet en disant qu’Il était le créateur. Le Seigneur a donné vie et pouvoir aux créations. Cette distinction, quelque chose béni et créé par Dieu lui donnant vie, semble être la caractéristique la plus importante des choses qui ont des pouvoirs surnaturels atypiques.  

Selon Alma, toutes choses sur terre témoignent de Dieu. « tout montre qu’il y a un Dieu ; oui, la terre et tout ce qui se trouve sur sa surface, oui, et son mouvement, oui, et aussi toutes les planètes qui se meuvent dans leur ordre régulier témoignent qu’il y a un Créateur suprême. » Donc, en fin de compte, selon les besoins et les objectifs et la foi de l’homme, Dieu insuffle la vie dans les choses pour qu’elles servent de témoin de Son œuvre et de sa gloire.

Vestiges du Christianisme

Les catholiques et les orthodoxes de l’Est adorent les vestiges. Ces vestiges incluent les os de Saints vénérés, des morceaux de vêtements, des objets ayant soi-disant été utilisé par des gens saints, et même des effets personnels de Jésus-Christ et de la Vierge Marie.

On pense que certains objets ont des pouvoir divins, mais d’autres dégagent une sainteté en raison de leur relation avec des personnes saintes.

Le pouvoir surnaturel dans les objets de nos jours

Dans les temps anciens, beaucoup des choses imprégnées du pouvoir divin étaient liées à la vie et la vitalité ou la capacité de voir et de discerner. Qu’en est-il aujourd’hui? Dieu insuffle-t-il du pouvoir dans des objets ordinaires ?

Entre autres choses, deux viennent à l’esprit : La Sainte Cène et le temple. Par eux-mêmes, le pain et l’eau, les pierres et le verre n’ont rien de remarquable. Mais imprégnés de Son alliance, Il promet que les choses agissent tels des canaux pour Son pouvoir.

La Sainte Cène 

Jésus a instauré l’ordonnance de la Sainte Cène précisant que le pain symbolise Son corps et l’eau représente Son sang. Pendant les prières de Sainte Cène, le pain et l’eau sont tous les deux bénis par quelqu’un ayant l’autorité de la prêtrise du Seigneur pour être sanctifié ou saint pour celui qui le reçoit. Les deux prières promettent la compagnie du Saint Esprit, le plus grand insuffleur de vitalité et de vision.

En administrant la Sainte Cène aux Néphites, Jésus a promis : “celui qui boit de ce vin, boit de mon sang pour son âme ; et son âme n’aura jamais faim ni soif, mais sera rassasiée. Alors, quand toute la multitude eut mangé et bu, voici, elle fut remplie de l’Esprit »

Elder Melvin J. Ballard a parlé du pouvoir présent dans le l’acte de prendre le pain et l’eau. « Si nous nous sommes sincèrement repentis et nous sommes mis dans les bonnes conditions, nous serons pardonnés et la guérison spirituelle viendra en notre âme. … Je suis témoin qu’il y a un esprit présent pendant l’administration de la Sainte Cène qui réchauffe l’âme de la tête aux pieds ; vous ressentez les blessures de l’esprit en train d’être guéries, et le fardeau être levé. Le réconfort et le bonheur viennent à l’âme qui est digne et vraiment disposée à prendre la nourriture spirituelle. »

Elder Robert D. Hales a parlé des bénéfices de prendre le pain et l’eau. « Je témoigne que la Sainte Cène nous donne l’occasion de nous concentrer sur nous-même et de vivre ‘un puissant changement’ de cœur, pour nous souvenir de qui nous sommes et de ce que nous désirons le plus. En renouvelant l’alliance de garder les commandements, nous obtenons la compagnie du Saint Esprit pour nous ramener en présence de notre Père Céleste. Pas étonnant que nous soyons commandés de ‘nous rassembler souvent pour prendre le pain et l’eau’ et pour prendre la Sainte Cène en nos âmes. » Elder Robert D. Hales

Le temple :

Dans sa prière de consécration, le temple de Kirtland a été sanctifié et consacré par la gloire de Dieu. Bénis par Dieu, les saints ont anticipé les effets du temple sur eux. « Et nous demandons, Saint Père, que tes serviteurs puissent sortir de cette maison, armés de ton pouvoir, et que ton nom puisse être sur eux, et que ta gloire soit atour d’eux. »

 Le Président George Q. Cannon, a déclaré lors la dédicace de la pierre angulaire du temple de Logan : « Chaque pierre angulaire posée pour un temple, et chaque temple bâti selon l’ordre que le Seigneur a révélé pour sa sainte Prêtrise, affaibli le pouvoir de Satan sur la terre, et augmente le pouvoir de Dieu et de la divinité. »

Le temple, béni par Dieu, représente littéralement un point de référence. « Le temple est un point de jonction entre le ciel et la terre », a dit Elder David A. Bednar. Elder Gary E. Stevenson a enseigné : « Vous n’êtes jamais perdu lorsque vous pouvez voir le temple. Le temple vous donnera la direction à vous et votre famille dans un monde rempli de chaos. C’est un guide éternel qui vous empêchera de vous perdre dans le ‘brouillard des ténèbres’ ».

 temple de Paris: les objets surnaturels de Dieu

Pendant son ministère, Jésus a utilisé de l’argile et de l’huile et un chiffon et de l’eau et du pain, entre autres choses” imprégnés de vie et de pouvoir, pour accomplir des œuvres puissantes. » Il a dit à ses disciples que tout ce qu’ils l’ont vu faire, ils devraient aussi le faire. Le but du Père pour l’humanité est l’immortalité et la vie éternelle. Vivre avec Dieu demande de vivre comme Dieu vit.

Et cette promesse merveilleuse, l’une parmi de nombreuses autres, confirme l’opportunité que nous avons d’apprendre les leçons du Sauveur maintenant.

Celui qui est ordonné par Dieu et envoyé est désigné pour être le plus grand, même s’il est le plus petit et le serviteur de tous. C’est pourquoi, il possède toutes choses, car toutes choses lui sont soumises, tant dans le ciel que sur la terre, la vie et la lumière, l’Esprit et le pouvoir, envoyés par la volonté du Père, par l’intermédiaire de Jésus-Christ, son Fils.

 


Article écrit par Delisa Hargrove pour MormonHub sous le titre Identifying God’s Supernatural Things et traduit par Samuel.

(Visited 200 times, 1 visits today)