Il y a plusieurs choses que nous pouvons faire pour augmenter notre compréhension des enseignements du Christ. Nous pouvons lire les écritures, nous pouvons prier, nous pouvons assister à l’église et réaliser pleins d’autres actes quotidiens. Mais nous oublions souvent que l’apprentissage arrive du désir sincère d’obtenir une réponse. Comment apprenons-nous à poser des questions qui nous fortifient spirituellement ? 

L’importance de se poser des questions

Chez les mormons, peut-être plus que chez les autres, nous comprenons l’impact de se poser des bonnes questions. Lorsque Joseph Smith était jeune, il s’est posé une question qui a révolutionné le monde religieux et qui était très simple en elle-même. Nous lisons :

Au milieu de cette guerre de paroles et de ce tumulte d’opinions, je me disais souvent : Que faut-il faire ? Lequel de tous ces partis a raison ? Ou ont-ils tous tort, autant qu’ils sont ? Si l’un d’eux a raison, lequel est-ce, et comment le saurai-je ? (Joseph Smith Histoire 1:10)

Après s’être posé cette question simple mais fondamentale il a reçu une réponse qui a changé la vie de millions de personnes depuis 200 ans. Si vous ne connaissez pas son histoire, vous pouvez la lire ici.

Comment se poser des questions

En réfléchissant à ce sujet, je me suis souvenue de mes 18 mois en tant que missionnaire bénévole à plein temps pour l’église. J’ai appris le principe de poser des questions qui aidaient les personnes à comprendre ce que je leur enseignais plutôt qu’avoir des doutes au sujet de ce qu’ils connaissaient déjà. Voici quelques conseils pour apprendre à poser des bonnes questions. Il faut que ces questions :

  • [Soient] simples et faciles à comprendre. 
  • Incitent les gens à réfléchir à ce que vous enseignez. 
  • Vous aident à déterminer à quel point [la personne en face de vous] comprend ce que vous enseignez.
  • Aident les gens à appliquer ce qu’ils apprennent.
    (Prêchez mon Evangile chap. 10)

Ne devrions-nous pas faire de même lorsque nous nous posons des questions à nous-mêmes ? Nous devons éviter de nous poser des questions qui nous détruisent spirituellement ou qui nous font sentir mal dans la relation que nous avons avec Dieu. Posons-nous des questions qui nous poussent à la réflexion et qui rendent l’évangile plus à notre portée.

Un témoignage fort et simple de ce principe

J’ai récemment eu l’occasion de mettre en application ce principe durant une étude des écritures que j’ai eue. Je me posais une question simple mais à laquelle je n’avais jamais réfléchi avant : comment la foi et la prière sont-elles connectées ? Une question si simple mais tellement puissante ! Je ne vais pas vous expliquer les résultats que j’ai obtenus car ce serait trop long. Mais je peux vous assurer que j’ai senti le Saint-Esprit me guider, me donner des idées et m’aider à avoir une expérience puissante.

Les questions, quand elles sont bien posées, nous amènent à connaître Dieu, à comprendre sa doctrine, à nous sentir aimés et appartenant à la famille divine. Avant d’étudier les écritures, ou de commencer une journée, ou d’aller à l’église, demandons à Dieu : Père que puis-je apprendre de ceci ? Je sais que Dieu ouvrira nos yeux et nous enseignera des choses grandioses car Il nous aime. Il veut que nous lui parlions. Il veut nous voir lui poser des questions pour qu’Il puisse y répondre.

Et donc, quelles questions allez-vous poser à Dieu pour vous renforcer spirituellement ? 

Laissez un commentaire avec votre réponse ci-dessous, ou alors envoyez-nous votre réponse.


Article original écrit pour eglisemormone.net.