5 apôtres de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ont publié un message sur leur page facebook à l’occasion de la fête des mères. Voici ce qu’ils disent aux femmes (mères ou non).

 

Quentin L. Cook:

À vous, chères sœurs, j’aimerais vous dire que vous êtes incroyables ! Non parce que vous avez réussi à éviter les difficultés de la vie, c’est plutôt le contraire. Vous êtes incroyables en raison de la façon dont vous affrontez les difficultés de la vie. Malgré les épreuves que la vie a à offrir – que ce soit la vie de femme mariée ou non, les choix de vos enfants, une mauvaise santé, le manque d’opportunités et beaucoup d’autres problèmes – vous restez extrêmement fortes, immuables et fidèles à la foi. Bien que vous ne soyez pas parfaites et que vous soyez toutes confrontées à des difficultés spirituelles, votre foi en votre Père céleste qui vous aime et votre confiance au sacrifice expiatoire du Sauveur imprègnent votre vie.

Vous, sœurs dévouées qui sont mères célibataires pour quelque raison que ce soit, nous vous aimons. Les prophètes ont clairement expliqué « que beaucoup de personnes sont prêtes à vous aider. Le Seigneur ne vous a pas oubliées. Son Eglise non plus. »

Vous, sœurs célibataires, vaillantes et fidèles, sachez que nous vous aimons et vous apprécions, et nous vous certifions qu’aucune bénédiction éternelle ne vous sera refusée.

Chères sœurs, nous vous aimons et vous admirons. Nous apprécions votre service dans le royaume du Seigneur. Vous êtes incroyables ! J’exprime mon appréciation tout particulièrement aux femmes de ma vie.

 

M. Russell Ballard:

En ce jour de la fête des mères, j’aimerais rendre hommage aux femmes qui jouent un rôle si essentiel dans l’œuvre du Seigneur et dans la vie de chacun de nous.

Mes chères sœurs, nous croyons en vous. Nous croyons en votre bonté et votre force, en votre inclination à la vertu, en votre bravoure et gentillesse, en votre courage et ténacité, et comptons sur eux. Nous croyons en votre mission en tant que femmes de Dieu.

Votre sphère d’influence est une sphère particulière qui ne peut être reproduite par les hommes. Personne ne peut défendre notre Sauveur avec plus de persuasion ou de puissance que vous, filles de Dieu, qui avez une telle force et une telle conviction intérieures. Le pouvoir de la voix d’une femme convertie est incommensurable.

Nous vous chérissons. Nous vous respectons. Ne doutez jamais de votre influence absolument indispensable pour préserver la famille et aider à la croissance et à la vitalité spirituelle de l’Eglise.

Elder Ballard et son épouse

Jeffrey R. Holland:

En ce jour qui célèbre les mères, j’aimerais déclarer à nouveau ce que j’ai dit précédemment : dans la condition mortelle, aucun amour ne s’apparente davantage à l’amour pur de Jésus-Christ que l’amour désintéressé d’une mère dévouée pour son enfant. Quand Ésaïe, dans des paroles messianiques, a voulu communiquer l’idée de l’amour de Jéhovah, il a utilisé l’image du dévouement d’une mère. « Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite ? », demande-t-il. Complètement absurde, sous-entend-il, mais pas autant que de penser que le Christ nous oubliera jamais.

À toutes les mères de partout, passées, présentes ou à venir, je dis : « Merci. Merci de donner naissance, de forger les âmes, de former la personnalité et de manifester l’amour pur du Christ. » À notre mère Ève, à Sarah, Rebecca et Rachel, à Marie de Nazareth et à une Mère céleste, je dis : « merci pour votre rôle crucial dans l’accomplissement des desseins de l’éternité. »

À toutes les mères dans toutes les situations, notamment celles qui sont en difficulté, et toutes le seront, je dis : « Soyez en paix. Croyez en Dieu et en vous. Vous vous débrouillez mieux que vous ne le pensez. Vous êtes en fait des libératrices sur la montagne de Sion et, comme le Maître que vous suivez, votre amour ‘ne périt jamais’ » Je ne peux rendre d’hommage plus grand à qui que ce soit.

Marie avec Jésus enfant dormant dans ses bras

Ronald A. Rasband:

Aujourd’hui nous rendons hommage aux mères, aux femmes de tous âges et de toutes situations de vie. Lorsque je pense à celles qui m’ont aidé à devenir qui je suis, je pense d’abord à ma douce et généreuse compagne éternelle, Melanie. À travers les années, elle a contribué à me façonner, comme l’argile entre les mains du potier, en un disciple de Jésus-Christ plus raffiné. Elle sait quand me retenir, me faire ralentir et elle ne se trompe jamais. Dans une grande mesure, c’est son influence spirituelle qui a mené à tout ce que j’ai accompli spirituellement. Elle m’a fait garder les pieds sur terre spirituellement.

Je suis aussi reconnaissant pour ma mère qui était une dirigeante aimante dans notre famille et qui a fait grandir mon amour pour les Ecritures. C’est grâce à son influence que j’ai profondément enraciné ma foi en notre Père céleste et Jésus-Christ. Je les aime depuis que j’ai appris qui ils sont en lisant les Ecritures et les histoires de l’Evangile, assis sur les genoux de mon angélique mère.

Les femmes de foi ont une influence profonde sur les familles et le monde. Sachez que vous êtes précieuses et aimées. Je vous soutiens en ce jour et tous les jours.

Soeur Rasband au pupitre

 

D. Todd Christofferson:

En ce jour spécial où nous célébrons l’influence des mères et des femmes, j’aimerais exprimer ma gratitude envers toutes les femmes et le pouvoir moral inné en elles.

Cette photo d’une mère et son enfant, prise lors d’un récent voyage au Brésil, n’est qu’un exemple de l’amour spécial que les femmes et les mères ont pour les autres. Dans ma vie, j’ai été grandement béni par l’influence de ma mère et l’influence de ma femme. Les femmes ont en elles une certaine vertu qu’elles offrent au monde, un don divin qui fait d’elles des expertes pour instiller des qualités telles que le courage, l’empathie et le raffinement dans les relations avec les autres et dans les cultures.

Une mère peut exercer une influence inégalée par qui que ce soit dans n’importe quel autre relation. Par le pouvoir de son exemple et de son enseignement, ses fils apprennent à respecter la féminité et à intégrer la discipline et des principes moraux élevés dans leur propre vie. Ses filles apprennent à cultiver leur propre vertu et à défendre ce qui est juste, encore et toujours, même si ce n’est pas populaire.

Sœurs, que vous soyez célibataire ou mariées, que vous ayez des enfants ou non, que vous soyez âgées, jeunes ou entre les deux, votre autorité morale est essentielle et peut-être que nous avons commencé à les prendre, elle et vous, pour acquis. Frères, soutenons les femmes, partageons leurs fardeaux et cultivons notre propre autorité morale qui va de pair avec la leur.

Chères sœurs, nous avons confiance en la force morale que vous apportez au monde, au mariage, à la famille et à l’Eglise. Nous avons confiance aux bénédictions que vous amenez des cieux par vos prières et votre foi. Nous prions pour votre sécurité, votre bien-être, votre bonheur et pour que votre influence soit remarquée. Je vous témoigne de ma reconnaissance en ce jour et pour toujours.

Elder Christoferson discutant avec une jeune femme et son bébé au Brésil

(Visited 261 times, 1 visits today)