J’aime Hyrum Smith. J’ai fait une mission dans le Vermont et parcouru les collines ou il a été élevé. Nous encensons souvent Joseph Smith, Brigham Young et d’autres prophètes pour leurs œuvres et leur mission. Mais Hyrum est sans doute le deuxième homme le plus important du rétablissement. L’héritage de Hyrum n’est peut-être pas bien connu, mais Joseph nous a conseillé de l’apprendre et de le suivre. Car c’est un héritage de service désintéressé à Dieu. La vie de Hyrum est l’exemple parfait de celle d’un disciple dévoué.

Hyrum, ton nom sera écrit dans le Livre de la loi du Seigneur, pour tous ceux qui viendront après toi, afin qu’ils puissent prendre exemple sur tes œuvres.” Joseph Smith (11 aout, 1842)

La compréhension d’une biographie extrêmement courte aidera à expliquer tout ce que Hyrum a fait pour le Rétablissement.

peinture de Hyrum Smith

Hyrum est né à Tunbridge dans le Vermont le 9 février 1800. Il était le deuxième enfant après Alvin. En 1826 à l’âge de 26 ans, Hyrum a épousé Jerusha Barden, qui est morte 11 ans plus tard en 1837. Plus tard la même année, Hyrum a épousé Mary Fielding Smith, mère du future prophète Joseph F Smith. Hyrum a tenu plusieurs rôles dont ceux d’Ancien, de témoin, de Patriarche, de Commandant Général dans la légion de Nauvoo, et d’assistant du prophète. Le 27 juin 1844, des émeutiers vinrent l’assassiner lui et son frère Joseph à la prison de Carthage. (Source en anglais)

Grâce à cette simple compréhension, voici 5 choses que vous ne connaissiez pas concernant Hyrum Smith, le Patriarche.

 

Hyrum était l’un des premiers convertis à l’Eglise.

Hyrum a cru Joseph dès la première fois ou celui-ci a parlé à sa famille de la première vision. Moins d’un mois plus tard, après que la Prêtrise d’Aaron ait été rétablie par Jean Baptiste le 15 mai 1829, Hyrum s’est fait baptiser. Le baptême de Hyrum a été l’un des premiers de cette dispensation. Pour indication, Hyrum a été baptisé un mois avant la fin de la traduction du Livre de Mormon le 1er juillet 1829. Son père, Joseph Smith Sr, ne s’est fait baptiser qu’en avril 1830, presque 10 mois après Hyrum. Hyrum était aussi l’un des 6 hommes ayant signé la charte de l’Église le 6 avril 1830. Elder Ballard a dit concernant la foi de Hyrum au Seigneur :

“Hyrum était croyant dans son cœur. Il n’avait pas besoin de voir tout ce que Joseph avait vu. Pour lui, entendre la vérité des lèvres de Joseph et percevoir les chuchotements spirituels lui disant que c’est vrai était suffisant. » M. Russell Ballard (Hyrum Smith:“Firm As the Pillars of Heaven” Oct 1995)

Rare photographie d'Hyrum Smith

Rare photographie d’Hyrum Smith

Hyrum était toujours disposé à bâtir le Royaume.

Hyrum était toujours prêt à partager l’évangile. Il a demandé à Joseph de recevoir l’aide du Seigneur à ce sujet, et la réponse du Seigneur est inscrite dans D&A 11, où il est demandé à Hyrum d’attendre la fin de la traduction du Livre de Mormon (D&A 11 : 21-22). Lorsque la traduction du Livre de Mormon a été terminée, Hyrum a partagé l’évangile diligemment. Il a enseigné et baptisé beaucoup des premiers convertis de l’Eglise. Ses efforts ont mené à la création de la branche de Colesville. En 1831 il s’est installé à Kirtland et de 1831 à 1833 il a servi trois missions. Parley P. Pratt a rejoint l’Église grâce aux efforts missionnaires de Hyrum. Parley P. Pratt a ensuite servi une mission et converti John Taylor et Mary Fielding, la future épouse de Hyrum.

Quand Joseph a annoncé que le Seigneur voulait que les Saints construisent un temple à Kirtland, Hyrum s’est rendu sur le terrain et a commencé à ramasser les mauvaises herbes ce même jour. Deux jours après, Hyrum et Reynolds Cahoon ont commencé à creuser les fondations. Hyrum était toujours prêt à obéir et servir dans le Royaume. Il a eu plusieurs appels et a servi 6 missions pour l’Eglise.

“Aucun homme mortel ayant vécu dans cette Eglise n’avait de plus grand désir de faire le bien qu’Hyrum Smith” Heber J. Grant (Rapport de Conférence, oct 1920, p 84)

Hyrum Smith debout avec sa canne

Les descendants fidèles de Hyrum ont fait progresser le Royaume.

Quand Brigham Young a guidé les Saints en Utah, Emma et les enfants de Joseph sont restés à Nauvoo. Ce n’est qu’en 1956 que Gracia Jones a été baptisée dans l’Eglise. En tant qu’arrière, arrière-petite-fille de Joseph et Emma, elle était la première descendante de Joseph et Emma Smith à joindre l’Eglise et à ne pas apostasier. (source en anglais)

Par comparaison, Mary Fielding Smith, l’épouse de Hyrum, a conduit sa famille à travers les grandes plaines alors que son fils Joseph F. Smith qui n’avait que 9 ans a conduit l’une des charrettes en Utah. (source en anglais)

Grâce au courage de Mary Fielding Smith, Hyrum possède un riche héritage de descendants qui ont fait progresser le Royaume. Parmi eux, deux prophètes, son fils Joseph F. Smith, et son petit-fils Joseph Fielding Smith, et deux apôtres, le petit fils de Hyrum, Hyrum M. Smith, et le petit fils de Hyrum M. Smith, M. Russell Ballard (arrière, arrière-petit-fils de Hyrum). Quatre des six Patriarches de l’Eglise ont également été des descendants de Hyrum, dont Elder Eldred G. Smith. On estime également que 6000 des descendants de Hyrum ont servi des missions à plein temps. (source en anglais)

 “Il a été donné à la famille de Hyrum Smith la grande responsabilité de poursuivre cette grande œuvre.” M. Russell Ballard (Ensign Juin 2000)

 

l'apôtre M Russell Ballard est descendant d'Hyrum Smith

Hyrum détenait conjointement les clés de cette dispensation avec Joseph.

De tous les détails les moins compris concernant Hyrum, se trouve son rôle dans l’Eglise. En plus d’être l’un des huit Témoins, il était membre de l’Épiscopat en Ohio, il a fait partie du premier grand conseil, il a été appelé dans la Première Présidence. En conjonction avec D&A 124:94-95 le 25 janvier 1841, Joseph a ordonné Hyrum comme Apôtre et comme Assistant du Président de l’Eglise. Pour expliquer son rôle, je me réfère à l’explication du Président Joseph Fielding Smith.

“Le Prophète Joseph Smith a conféré à Hyrum Smith toutes les clés, l’autorité et les dons de la Prêtrise que lui, le prophète, détenait, et qui étaient détenus précédemment par Oliver Cowdery. Le Seigneur a également révélé à Hyrum Smith tout ce qui était nécessaire pour faire de lui de manière complète et dans une pleine mesure, un témoin avec son frère Joseph, comme un prophète, voyant, révélateur et président de l’Eglise, et de se tenir pour le temps et l’éternité comme chef de cette dispensation avec son frère Joseph, un témoin pour Jésus Christ… Ainsi, nous le voyons, Hyrum Smith est devenu un président de l’Eglise avec Joseph Smith. » Joseph Fielding Smith (Doctrines of Salvation, 1:218–19)

C’est l’un des aspects du Rétablissement dont on parle le moins. Je ne l’ai appris que lorsque j’ai étudié la vie de Hyrum pour écrire cet article. Mais cela a tellement de sens ! Et cela met le martyr en perspective !

“Le scellement du témoignage par le sang versé n’aurait pas été complet dans la mort du prophète Joseph Smith seule ; cela nécessitait la mort de Hyrum Smith qui détenait conjointement les clés de cette dispensation. » Joseph Fielding Smith (Doctrines of Salvation, 1:218–19)
voir aussi  D&A 136: 37Hebreux 9:16–17).

 

masques mortuaires de Joseph et Hyrum

Masques mortuaires de Joseph (à gauche) et Hyrum Smith (à droite)

C’est Hyrum qui a clarifié que les “boissons fortes” sont le thé et le café.

Lorsque la révélation connue sous le nom de Parole de Sagesse a été donnée, on a demandé aux Saints de s’abstenir de consommer de l’alcool, du tabac et des “boissons fortes”. Ce que le Seigneur entendait par « boissons fortes » est devenu un point de discorde. C’est Hyrum Smith qui a réglé l’affaire un fois pour toutes le 1er juin 1841. Hyrum, qui à l’époque était Assistant Président de l’Eglise a dit :

“Et encore, ‘les boissons fortes ne sont pas pour le ventre’ ; il y en a beaucoup qui se demandent ce que cela peut vouloir dire ; si cela concerne le thé, ou le café, ou pas. Je vous dis que cela concerne le thé et le café. » Hyrum Smith (“The Word of Wisdom,” Times and Seasons, 1er juin 1842, p. 800.)

Joseph a confirmé plus tard les paroles de Hyrum lorsqu’il a dit : Le thé et le café… sont ce que le Seigneur a désigné lorsqu’il a dit ‘boissons fortes’” (dans Joel H. Johnson, Voice from the Mountains [Salt Lake City: Juvenile Instructor Office, 1881], p. 12.)

Peinture d'Hyrum Smith par Del Parson

Peinture d’Hyrum Smith le patriarche, par l’artiste Del Parson

BONUS ! Profitez de ces quelques merveilleuses citations au sujet de Hyrum que j’ai trouvées en étudiant pour faire cet article !

Hyrum, un noble exemple.

“S’il n’y a jamais eu un homme exemplaire, honnête et vertueux, une personnification de tout ce qui est noble ayant l’apparence humaine, Hyrum Smith est cette personne. » John Taylor (Witness to the Martyrdom, 95.)

statue de Joseph et Hyrum Smith

Le Seigneur a appelé et qualifié Hyrum pour être prophète avec Joseph.

“Et ainsi, selon la promesse, le Seigneur a ouvert la vision de Hyrum Smith et lui a montré ces choses qui sont nécessaires pour le qualifier pour cette position exaltée, et sur lui furent conférées par Joseph toutes les clés et autorités par lesquelles, lui, Hyrum Smith, pu agir de concert avec son jeune frère en tant que prophète, voyant et révélateur, et président de l’Eglise, ‘de même que mon serviteur Joseph’ ». Patriarch Hyrum G. Smith (Utah Genealogical and Historical Magazine, Apr. 1932, pp. 51–52.)

Hyrum, loyal et vrai.

“Aucun homme mortel ne pourrait avoir été plus loyal, plus vrai, plus fidèle dans la vie ou dans la mort que Hyrum l’a été avec le prophète du Dieu vivant.” Heber J. Grant (“Hyrum Smith and His Distinguished Posterity,” Improvement Era, Aug. 1918, 854–55.)

Ce que le Seigneur pense de Hyrum.

“mon serviteur Hyrum Smith est béni ; car moi, le Seigneur, je l’aime à cause de l’intégrité de son cœur » D&A 124 :15

Il a pris soin de Joseph.

“Hyrum, quel cœur fidèle tu possèdes ! Oh, que le Jéhovah Eternel couronne ta tête de bénédictions éternelles, en récompense aux soins que tu as prodigués à mon âme ! » Joseph Smith (August 11, 1842)

les deux frères Smith

La foi de Hyrum

“La foi pour croire était la source de la force spirituelle de Hyrum et est la source de la force spirituelle des membres fidèles de l’Eglise de cette époque et d’aujourd’hui.” Russell Ballard (Hyrum Smith:“Firm As the Pillars of Heaven” Oct 1995)

 Hyrum le pacifiste.

“si Hyrum ne pouvait pas réconcilier deux personnes fâchées l’une avec l’autre, les anges eux-mêmes n’auraient pas pu avoir l’espoir d’accomplir cette tâche. » Joseph Smith (J. P. Widtsoe Osborne, “Hyrum Smith, Patriarch,” The Utah Genealogical and Historical Magazine, Apr. 1911, p. 56.)

 Hyrum, un homme de soumission et d’humilité.

“Je pourrais prier dans mon cœur que tous mes frères soient comme mon frère bien aimé Hyrum, qui possède la douceur d’un agneau et l’intégrité d’un Job, et en d’autres mots la soumission et l’humilité du Christ, et je l’aime de cet amour qui surpasse la mort ». Joseph Smith ( Journal, 1835–1836, Dec. 18, 1835)

 

Article écrit par Jeremy Goff et publié sur Mylifebygogogoff sous le titre 5 Things You Did Not Know About Hyrum Smith The Patriarch, traduit par Samuel Babin

(Visited 247 times, 1 visits today)